Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Regard Humanitaire

Regard Humanitaire

Action humanitaire - Population vulnérable - Impact durable

L’e-commerce glane des marges pour le forum des entreprises

L’e-commerce glane des marges pour le forum des entreprises

Un néo entrepreneur sur deux mise sur le digital pour créer sa nouvelle entreprise Au su de cette nouvelle dynamique qui place le secteur électronique dans la sphère la plus prisée des jeunes entrepreneurs africains, le prochain forum des entreprises leur a réservé une bonne place

Le 21 juillet prochain aura lieu le forum des entreprises à Paris ; forum au cours duquel plusieurs chefs d’Etats africains prendront part. Mais le fait marquant de cet évènement à haute envergure économique c’est le nombre important d’entreprises qui y prendront part. Parmi ces dernières, une part très importante est accordée aux structures digitales et précisément à l’un des secteurs les plus rentables du continent : le commerce électronique.

Le cas le plus explicite et le plus stupéfiant est l’impulsion de l’Africa Internet Group, un conglomérat d’entreprises offrant spécifiquement des biens et services qui ont largement eu pignon sur rue. D’après Remy Deveze, journaliste de Forbes Afrique, le e-commerce représente l’un des secteurs majeurs de ce forum, et il importe donc de faire un zoom sur une entreprise d’e-commerce. Fort à propos, l’une des plateformes commerciales qui a été choisies, c’est kaymu.cm. D’après Gustave Essouman, mannequin professionnel, ce choix s’explique du fait que Kaymu soit une marketplace ; un lieu commercial ouvert à tout vendeur, issu de quelque milieu que ce soit. Par ailleurs, c’est l’une des structures commerciales les mieux représentées sur tous les continents.

Avec quelques 2000 vendeurs pour plus de 1000 commandes quotidiennes, cette structure a tiré son lot du jeu. Au Cameroun, pays dans lequel, le reportage a été entre autre tourné en prélude au forum, Kaymu est dirigé par une femme, Candace Bisseck ; une raison supplémentaire. Faire (ré) découvrir cette belle histoire virtuelle qui change réellement la vie des hommes et femmes du continent, aux hommes politiques qui prendront part à ce forum, s’avèrera être un moment capital pour la réalité numérique en Afrique. Affaire à suivre.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article