Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Regard Humanitaire

Regard Humanitaire

Action humanitaire - Population vulnérable - Impact durable

Pourquoi les entrepreneurs s’accrochent aux réseautages ?

Il est révolu le temps où l’on participait aux évènements pour le fun et pour la consommation alimentaire et d’alcool. Les chiffres, les perspectives et les statistiques dernièrement enregistrées le démontrent à suffisance. Etre focus, voilà ce qui attire le jeune entrepreneur moderne qui se veut être décideur. Ce leitmotiv a suffisamment auréolé la deuxième édition du New Africa Networking, un évènement pour pépite d’entrepreneur qui s’est déroulé le 6 novembre 2015 à Douala.

De quoi s’agissait-il en somme ? C’était un évènement organisé par et pour les jeunes entrepreneurs dans un environnement où la haute concurrence prend de l’ampleur. Se retrouver en synergie et évoluer en réseau s’avère être « la » formule qui réussit le mieux au monde de l’entreprise. Sous le mentorat et la marrainage respectifs de Stève Tchoumba (Business Developper à ActivSpaces) et Candace Nkoth Bisseck (Country Manager de Kaymu Cameroun), plusieurs jeunes entrepreneurs et porteurs de projets ont présenté ce qu’ils savent faire : application pour géolocalisation [Shoower] ; siteweb de commande et livraison de courses à domicile {Sappgo] ; service de paiement sécurisé [Paykapbiz] ; couture [Nakwin Couture] et d’autres projets incluant photographie, association éducative… il y avait tant à démontrer.

Avec un taux de pénétration d’internet inférieur à 2 %, le Cameroun, il est pourtant fort de remarquer qu’environ 39 % de jeunes osent/optent pour l’auto-emploi qui dans le contexte administratif et économique local n’est pas aisé à mettre en place. « Lancer une affaire n’est pas facile. Vous pleurerez ; essuierez des échecs, mais c’est le but […] Vous ne pouvez faire des affaires sans savoir faire confiance », a prévenu Steve Tchoumba. Aussi, fonctionner en réseau s’avère être une solution assez efficace pour les starters. « Networking is one of the most powerful tool for success », a fait savoir Kenneth Fotsing, un entrepreneur chevronné avant d’ajouter « C'est maintenant ou jamais qu'il faut tisser des liens avec les jeunes entrepreneurs et porteurs d'idées ». Un leitmotiv sur lequel ont insisté le mentor et la marraine.

Pour la deuxième édition il ne reste plus qu’à attendre les résultats des fusions qu’auront initiées les entrepreneurs. A titre d’exemple la marraine a présenté une opportunité triple qui ouvrira certainement des perspectives : « Dans un futur proche, Kaymu Cameroun sera heureux d'intégrer ShoOwer comme moyen de géolocalisation par excellence ; Paykap comme mode de paiement et Nakwin Couture pourra vendre en ligne comme beaucoup d’’autres ». Que de belles perspectives donc dans le réseautage.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article