Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Regard Humanitaire

Regard Humanitaire

Action humanitaire - Population vulnérable - Impact durable

Cameroun : Le rôle de la diaspora dans le développement du tourisme

Cameroun : Le rôle de la diaspora dans le développement du tourisme

Pendant longtemps, la diaspora camerounaise se résumait à une élite politique, intellectuelle et financière. Mais ces dernières années, on la voit participer activement dans le développement du tourisme local.

Le tourisme fait partie des piliers de développement des grandes économies de la planète. Certains pays africains ont connu une forte croissance économique grâce aux revenus générés par le tourisme (Cap Vert, Maroc, île Maurice, etc.) mais aussi grâce aux fonds envoyés par la diaspora (Mali, Comores, etc.). On attribue à la diaspora africaine un rôle important dans le développement de l’économie de son pays, notamment dans le tourisme et cela se fait ressentir à plusieurs niveaux. Que ce soit pour la promotion de la destination du pays ou en visitant le pays lors des vacances ou juste pour l’amélioration de la qualité des infrastructures d’accueil, la diaspora a une responsabilité de plus en plus accrue dans le développement du tourisme.

Au Cameroun, la diaspora n’a pas encore su trouver ses marques, mais elle commence à faire ressortir ses tentacules. On a pu remarquer ces dernières années, une forte mobilisation des compatriotes résidents à l’étranger. Ils sont d’ailleurs très nombreux à revenir au pays chaque année avec des projets touristiques. La construction d’hôtels, l’aménagement de sites touristiques et la mise en place de stratégies adéquates sont à mettre à l’actif de la diaspora camerounaise.

Les avis sont partagés dans l’opinion camerounaise. Si les citoyens reconnaissent à la diaspora un rôle prééminent dans l’amélioration du tourisme, les experts quant à eux évoquent des efforts à faire. « La diaspora camerounaise pourrait constituer un point focal très important pour le tourisme dans les prochaines années, mais il faut une mobilisation plus accrue et plus organisée », déclare Yan-Marie Mintsa de www.jovago.com, le premier site de réservation d’hôtels en ligne en Afrique. Selon ce dernier, on ne peut encore bien sentir l’apport des compatriotes vivant à l’étranger. Un avis entièrement partagé par d’autres experts, notamment monsieur Njamen, expert en management du tourisme durable, qui pense qu’il faut davantage responsabiliser la diaspora. « On souhaiterait voir notre diaspora œuvrer davantage afin que le tourisme camerounais occupe le rang qu’il mérite » a-t’il déclaré.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article