Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Regard Humanitaire

Regard Humanitaire

Action humanitaire - Population vulnérable - Impact durable

Kamerunstadt : 130 années d’histoire du Cameroun

La célébration du cent-trentenaire de la naissance du Cameroun a été vécu par les fils et filles de cette patrie, venus nombreux s’enquérir et se remémorer de l’histoire de leur pays.

Le 16 septembre 2015, c’est au quartier Akwa, quartier d’affaires situé au cœur de Douala, la capitale économique du Cameroun, que s’est célébré le lancement officiel de la commémoration des 130 ans de l’existence de ce pays. En 1885, c’est cette même ville qui servit de porte d’entrée à la pénétration étrangère au travers de sa voix portuaire ; ce n’était donc pas un hasard ! C’est en présence de Fritz Ntonè Ntonè, délégué du gouvernement auprès de la Commune Urbaine de Douala, quecet évènement, dénommé Kamerunstadt, a donc été solennellement inauguré. « La ville de Douala ne pouvait passer sous silence cette période anniversaire, sachant que la mémoire et le patrimoine sont des éléments majeurs qui lient les hommes entre eux et déterminent l’avenir », a-t-il annoncé.

Il y a donc 130 ans, les puissances occidentales se réunissaient à Berlin pour organiser le partage des colonies d’Afrique. C’est à la suite de cette rencontre tenue entre 1884 et 1885, que le nom Kamerunstadt sera donné à la ville de Douala et au territoire défini par les puissances européennes. D’abord colonie germanique jusqu’en 1914, elle deviendra ensuite une colonie franco-britannique.

En outre, l’on ne saurait parler du Kamerunstadt sans évoquer ce qui fit son histoire : ses héros ! Ces figures qui ont payé le sacrifice à la Nation suite à leur résistance aux autorités allemandes. Les figures les plus célèbres sont Rudolf Duala Manga, Adolf Ngosso Din, Martin Paul Samba ; qui ont été condamnés et exécutés par les autorités allemandes d’antan. C’est afin de marquer ces passages de l’histoire du pays que la Salle des Fêtes d’Akwa accueille donc pendant 10 jours des visiteurs. Œuvres, photographies inédites, documents coloniaux officiels, etc. y sont exposés. L’effervescence était donc idoine. Hommes politiques, dignitaires religieux, diplomates et responsables d’entreprises notamment le directeur de Jovago Cameroun, Alexandre Du Buysson étaient présents au cours de cette cérémonie solennelle inaugurale.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article