Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Regard Humanitaire

Regard Humanitaire

Action humanitaire - Population vulnérable - Impact durable

Top 5 des femmes d’affaires au Cameroun

Elles ne font pas encore la une des célèbres magazines du pays, pourtant elles ont du potentiel et un pouvoir managérial impressionnant. Le site Jovago.com va à la rencontre de 5 femmes d’affaires camerounaises.

Yolande Bodiong, la jeune entrepreneur!

Il est presque difficile de lui coller une date de naissance, mais au regard de son visage flamboyant, il est évident que c’est une jeune femme pleine de vie. Diplômée de l’enseignement supérieur en marketing et communication, elle s’est très vite fait remarquer par ses enseignants qui n’hésitent pas à l’encourager dans ses études. Son dynamisme va la conduire, directement après la fin de ses études, à occuper des postes à haute responsabilité dans plusieurs entreprises du pays. La compagnie nationale CAMAIR-CO est sa plus grosse expérience, elle y a passé des années en tant que Corporate Communication Manager. Elle lance ensuite en 2012 sa propre entreprise: Maraboo, une agence évènementielle spécialisée dans la production audiovisuelle, le conseil en communication et les relations publiques. Mère d’un garçon qui fait aujourd’hui son bonheur, “madame sourire”, le surnom qui lui colle le plus à la peau, a récemment lancé une émission télévisée qui met en exergue des célébrités du monde entier.

Marthe Mouaha, révélée par la musique

Les camerounais la connaissent sous le surnom de “Dinaly”, qu’elle porte depuis le début de sa carrière de chanteuse. C’est dans les années 2000 que les mélomanes la découvrent, à travers le titre de la chanson: “Décision” qui a connu un très grand succès et qui continue d’ailleurs de faire danser aujourd’hui. Marthe Mouaha, de son vrai nom, a toujours été passionnée de musique et a même gagné lors de sa courte carrière quelques récompenses, notamment les Kora awards du meilleur espoir féminin. Après avoir passé quelques années dans la musique, Marthe va se lancer à la conquête d’un nouveau monde, celui de la création d’entreprise. Aux côtés de son défunt mari, le célèbre Tom Yoms (lui aussi chanteur), elle va lancer la première radio privée de la ville de Douala le 31 décembre 2001 et quelques années plus tard, la télévision LTM. Ces deux entreprises sont aujourd’hui sa fierté puisqu’elle emploie une cinquantaine de personnes. Sa bravoure et son dynamisme vont la conduire tour à tour à la tête du célèbre club de football Dynamo puis au sein du conseil d’administration de l’art musical.

Mireille Fomenkong, l’évènementielle de conviction

Elle ne jouit pas de la même notoriété que les autres organisateurs d’évènements du pays, pourtant elle est la promotrice utile. Plusieurs évènements portent sa signature aujourd’hui. Elle est la promotrice et Directrice Générale de l’agence de communication Ascese qui participe de manière significative à l’écosystème évènementiel du pays. Plus connu sous le nom de madame évènements, mireille comme l’appellent affectueusement ses proches, s’est bâti une grosse réputation dans le domaine de l’organisation des évènements populaires. A son actif; le forum de la PME dénommé : PMEXHANGE, entre autre.

Collette Chatué, le modèle caché

C’est la femme qui se cache derrière le succès de la chaine de télévision Canal 2 international. Directrice des opérations de ladite chaine, elle s'emploie au quotidien à trouver la bonne stratégie pour conduire ses équipes vers les sommets. Elle a été révélée aux camerounais à travers la soirée de remise de récompenses canal 2’or dont elle est la présidente du comité d’organisation. Sa compétence et surtout son altruisme, vont la conduire au sein du cercle des amis du Cameroun (CERAC), une association créée par la première dame et qui regroupe l’ensemble des épouses des hauts dignitaires du pays.

Denise Fampou, l’exemple de la réussite politique

Fille du regretté Fampou Dagobert, maire de la commune d’arrondissement de Douala 2ème, Denise hérite d’un patrimoine très riche. Avocate de formation et exerçant dans un cabinet qu’elle a mis sur pied, elle va faire son entrée en politique très jeune. Son ascension est très rapide puisque quelques années après son entrée dans le parti au pouvoir, le RDPC (Rassemblement du peuple camerounais), elle va briguer des postes de responsabilité dans l’administration. Elle préside aux destinées de la commune d’arrondissement de Douala 2ème depuis 2008.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article